Bürgerspital Solothurn, Solothurn

Schöngrünstr. 42
    CH-4500 Solothurn
+41 32 6273121
infobss_so@spital.ktso.ch

Premier hôpital certifié Minergie-ECO

Le «Bürgerspital» de Soleure est le premier hôpital suisse certifié Minergie-ECO. Ce label allie de hautes exigences énergétiques à des modes de construction et une exploitation écologiques. Les détecteurs de présence Luxomat KNX de B.E.G. font partie d’une automatisation à haute efficacité énergétique des bâtiments.

La construction du nouvel hôpital de Soleure a été réalisée avec une enveloppe globale de 340 millions de francs. Une superficie de 62 800 m2 devant être gérée de façon efficace au plan énergétique est aujourd’hui disponible. La norme Minergie-ECO exigeant que soit fourni un justificatif énergétique pour l’éclairage, le système de commande de la lumière revêtait une grande importance.

L’hôpital est équipé d’un système de gestion du bâtiment auquel a donc été raccordé le système de commande de la lumière via KNX. Le service technique hospitalier ayant recours depuis des années aux détecteurs de présence et de mouvement de haute qualité de B.E.G. et aux conseils techniques de Swisslux SA, le partenaire pour la régulation de la lumière était tout trouvé. En 2015, Swisslux SA aidait déjà l’installateur électricien mandaté Gode AG à planifier son projet. 

Dixit Yannick Muhmenthaler, chef du service technique de l’hôpital: «Il s’agit de la plus grande installation KNX de tous les hôpitaux du canton. Nous n’avions jusqu’ici mis en place que de petites applications, mais nous avons été rapidement convaincus par le potentiel d’économie d’énergie et de flexibilité de l’installation KNX pour ce projet.» 

Des mesures en milieu hospitalier ont montré que c’était l’éclairage des zones de passage (cages d’escalier, couloirs...) qui étaient les gros consommateurs d'énergie pour l’éclairage. Il était donc important de bien concevoir l’automatisation de la lumière dans ces espaces. Des détecteurs de présence KNX adéquats assurent, dans le nouvel hôpital, un éclairage en fonction des besoins.

Les couloirs sont équipés de détecteurs de présence PD2 MAX KNX qui disposent d’une zone de détection allant jusqu’à 24 mètres. Il est donc possible de couvrir à peu de frais de grandes surfaces avec un petit nombre de détecteurs. Dans les cages d’escalier, on a recours à chaque étage aux détecteurs de présence PD2 180 KNX. Pour Stefan Kull de Swisslux, «les détecteurs muraux sont simplement insérés dans les interrupteurs EDIZIOdue de Feller et se fondent dans leur design»

Dans les zones de passage, la lumière n’est, par sécurité, jamais totalement éteinte même si elle est peu utilisée la nuit. Toutefois, l’éclairage est réduit la nuit pour atteindre une valeur d’éclairage d’orientation de 30% si aucun mouvement n’est détecté afin de créer la sécurité requise dans ces zones tout en réduisant autant que possible la consommation énergétique.

Les cages d’escalier et les couloirs étant exploités en mode automatique, l’éclairage est activé dès qu’un mouvement est détecté. Même les pièces voisines équipées de détecteurs PD2 360 KNX sont en mode automatique.

La lumière joue évidemment un rôle central dans les salles de soins et les bureaux de l’hôpital. L’architecture veille déjà à apporter beaucoup de lumière dans toutes les pièces : il y a plusieurs vastes Atriums laissant pénétrer la lumière et joliment décorés d’œuvres d’art. Les salles de soins et les bureaux sont pourvus de grandes fenêtres et l’éclairage est commandé par les détecteurs de présence PD2 MAX KNX de B.E.G. 

Odoo CMS – Beispielbild variabel

Selon Stefan Kull de Swisslux, «les détecteurs de présence dans les salles de soins et les bureaux étant exploités en mode semi-automatique, la lumière se règle via les interrupteurs.» Puis le détecteur de présence prend en charge la régulation de l’éclairage. Quand plus aucun mouvement n’est détecté, l’éclairage s’éteint automatiquement. 

On peut élargir ou adapter le système à tout moment en choisissant KNX pour réguler la lumière. Les nouveaux composants sont faciles à intégrer via un bus. Si des pièces sont réaffectées à l’avenir, les détecteurs KNX seront simplement reprogrammés via le logiciel de programmation pour répondre parfaitement aux nouvelles exigences. C’est d’abord pour sa flexibilité que ce système a été choisi.

Selon monsieur Muhmenthaler du service technique, «Swisslux SA a été comme pour de précédents projets un partenaire compétent dans la planification et la mise en œuvre. Leurs compétences techniques nous ont aidés à satisfaire aux exigences de la norme Minergie-ECO en matière de planification de la lumière. En plus, le système KNX rend notre hôpital flexible sur le long terme.»