Rhätische Bahn AG, Landquart

RhB Strasse 1
    I-EA Nsp.- Technik, Telecom
    CH-7302 Landquart
+41 81 288 23 40

Prochain arrêt : économies d'énergie

Le Chemin de fer Rhétique (RhB) exploite son réseau de lignes avec une centaine de gares dans le canton des Grisons. Sa nouvelle base construite pour les infrastructures pour divers services spécialisés à Landquart est l'un des plus grands bâtiments du RhB. La commande de l’éclairage du bâtiment est réalisée par des détecteurs de présence KNX de B.E.G.

En plus des postes de travail d’atelier, des entrepôts et des vestiaires, le nouveau bâtiment de 1 000 mètres carrés dispose également de nouvelles salles de réunion et de bureaux openspace pour 75 employés. En raison du travail posté, la plupart des zones du bâtiment sont en activité 24 heures sur 24. Les employés ont donc besoin d'une lumière suffisante à tout moment pour pouvoir exercer leur fonction en toute sécurité. Cependant, tous les postes de travail ne sont jamais occupés, de sorte que l'automatisation de l'éclairage est un facteur important pour exploiter le bâtiment avec une gestion efficace de l’énergie.

«Depuis de nombreuses années, nous attachons une grande importance aux installations d'éclairage automatisées, car la régulation selon la présence ou non des personnes ouvre une grande économie potentielle», déclare Christian Broger, chef de projet Ingénierie Basse Tension du RhB. C'est pourquoi le RhB collabore depuis de nombreuses années avec la société Swisslux AG. Leurs détecteurs de présence et de mouvement B.E.G. Luxomat ont convaincu les clients grâce à la multitude des variantes de produits et aux possibilités de réglage individuel.

La nouvelle base pour les infrastructures a également été systématiquement équipée du système sensoriel KNX B.E.G. Un certain nombre de défis a dû alors être relevé, le bâtiment au rez-de-chaussée est par exemple accessible aux véhicules sur rails. En conséquence, le hall a une hauteur de plafond de 7 m, ce qui rend la mesure de la luminosité beaucoup plus difficile pour la régulation de l'éclairage. Swisslux a pu proposer comme solution un détecteur de présence spécial, développé pour une utilisation à grande hauteur. «Le PD2 S MAX KNX GH ne dispose pas seulement d'une très grande zone de détection allant jusqu'à 44 m, il est également équipé d'un capteur de lumière télescopique. Ce dernier permet une mesure fiable de la lumière jusqu'à une hauteur de montage de 16 m», explique Stefan Kull de Swisslux.

Les nouveaux ateliers pour tous les services spécialisés se trouvent au rez-de-chaussée et à l'entresol, à côté du hall. Afin de garantir que les employés disposent d'une lumière suffisante à tout moment, les rampes lumineuses ont été équipées de détecteurs de présence PD9 S 360 KNX. Avec une tête de capteur visible sur 36 mm uniquement, ce détecteur s'intègre discrètement dans les luminaires. L'interaction avec les rails lumineux, comme ici avec le «Turbo» de Tulux et «Traq» de Regent, fonctionne parfaitement: les détecteurs ont été placés dans la partie des rails qui n'est pas équipée de LED. La tête du capteur peut être insérée rapidement grâce à des ressorts de fixation et recouvre complètement le trou. Malgré sa petite lentille, le détecteur couvre une zone de détection allant jusqu'à 10 m. Le détecteur de présence discret a été utilisé dans toutes les rampes lumineuses du bâtiment, assurant ainsi une régulation avec une gestion efficace de l’énergie dans l’ensemble des bureaux, salles de réunion, ateliers et magasins de matériaux. La lumière du jour disponible est prise en compte dans la régulation de l'éclairage: lorsqu'un mouvement est détecté, les détecteurs n'activent l'éclairage que si le niveau de lumière dans la pièce devient inférieur à la valeur de lumière réglée. Lorsque c'est le cas, ils varient et augmentent l’intensité des luminaires jusqu'à obtenir la luminosité requise. En conséquence, seule la quantité d'énergie réellement nécessaire est consommée.

Des potentiels d'économie particulièrement élevés peuvent être réalisés dans les lieux de passage. C'est pourquoi les cages d'escalier, les couloirs et les toilettes sont équipés de détecteurs de présence PD2 S 360 KNX. Afin d'assurer la sécurité dans le bâtiment la nuit, la fonction d’éclairage d'orientation est utilisée pour éclairer les lieux de passage. L'éclairage est ainsi diminué à 10 % si aucun mouvement n'est détecté. Les employés ne pénètrent jamais en conséquence dans des zones complètement obscures. L’intensité lumineuse reprend la valeur normale dès que des mouvements sont détectés.  

Cependant, le RhB mise ainsi sur la commande de l’éclairage par détection de mouvement non seulement dans ses bâtiments mais aussi dans ses installations extérieures. L'éclairage des quais des gares est automatisé par des détecteurs de présence KNX: la lumière s'atténue jusqu'à une valeur minimale d'environ 5 Lux lorsqu’aucune personne n'est présente. Lorsque les détecteurs de mouvement fixés sur les mâts caténaires des quais détectent un mouvement, la lumière varie et augmente jusqu'à la valeur en Lux requise. Christian Broger du Chemin de fer rhétique indique: «Ces dernières années, ce concept d'éclairage a été progressivement mis en œuvre dans près de la moitié de nos gares et d’autres installations extérieures telles que les aires de manœuvre». En plus des économies élevées d'énergie et de coûts, le concept tient également compte des riverains qui doivent subir le moins de pollution visuelle possible.