Siedlung Mattenhof, Zürich

Mattenhof
    CH-8051 Zürich

L’alliance harmonieuse de la tradition et de la modernité

Des espaces de vie sains et un fort sens de la communauté et de la considération mutuelle caractérisent les quartiers du lotissement « Sunnige Hof », l’une des plus grandes coopératives de logement de Zurich.

Le lotissement Mattenhof construit en 1946 était devenu totalement obsolète. Or, plutôt que de le rénover, il a été décidé de le détruire entièrement et de construire à la place en deux étapes un nouveau lotissement qui allie à merveille tradition et modernité: en effet, le style cité-jardin de l’ancien complexe a été conservé, mais l’ensemble a été muni d’équipements de pointe tels que des détecteurs de présence et de mouvement Luxomat de B.E.G. Du point de vue de l’esthétique aussi, les exigences de conception étaient très élevées. Résultat: une architecture sobre mais de grande qualité.

Les habitants des 322 appartements et des 60 maisons mitoyennes profitent d’un éclairage suffisant sur les allées menant aux bâtiments comme dans les couloirs afin de pouvoir se déplacer en toute sécurité, alors que des panneaux photovoltaïques installés sur les toits permettent de réaliser d’importantes économies d’énergie.  Et c’est tout naturellement que les concepteurs ont opté pour une solution d’éclairage en fonction de la présence. En conséquence, « Sonnige Hof » a reçu le label Minergie qui distingue les bâtiments à basse consommation.

Les détecteurs devant parfaitement s’intégrer dans la construction, le choix s’est porté sur des produits de la société B.E.G. exclusivement proposés en Suisse par Swisslux AG. « Nous avons la chance qu’il existe des détecteurs Luxomat B.E.G. de même design pour différents systèmes. Au Mattenhof, on a utilisé aussi bien des détecteurs KNX que des détecteurs conventionnels. Or l’effet visuel est le même partout »,  précise Stefan Kull, Responsable développement de Swisslux AG.

Dispositif maître-esclave

Les cages d’escalier des blocs résidentiels sont intégrées dans le système de construction KNX. Pour augmenter l’efficacité énergétique et économiser sur les coûts de matériel, les détecteurs de présence sont installés à chaque étage sous forme de dispositif maître-esclave. L’avantageux détecteur esclave livre seulement les informations de mouvement à l’appareil maître qui est installé dans la partie la plus sombre du couloir et mesure la luminosité.  Si un mouvement est détecté mais que la luminosité est trop faible, l’appareil maître allume la lumière de l’étage. Quand les habitants prennent les escaliers, la lumière est activée au niveau de chaque étage. Si, à un étage, plus aucun mouvement n’est détecté passé un certain temps de fonctionnement préenregistré dans le détecteur, le maître concerné éteint à nouveau la lumière. Ainsi, la lumière n’est allumée que là où c’est vraiment nécessaire.

Les halls des bâtiments sont équipés de détecteurs conventionnels. Ils allument eux aussi la lumière quand ils détectent un mouvement afin d’apporter la luminosité adaptée à un déplacement en toute sécurité. Quelque 460 détecteurs Luxomat B.E.G. différents dont la zone de détection peut atteindre 24 mètres ont été installés au Mattenhof. Et Stefan Kull de poursuivre : « En tant que leader du marché des détecteurs de présence et de mouvement, nous proposons aussi des solutions spéciales individuelles. Dans ce projet, nous avons équipé nos détecteurs d’obturateurs noirs, il n’y a donc plus aucune limite à la créativité. Si un client souhaite des obturateurs roses, nous pouvons aussi lui en fournir ».